(Québec ) Le bilan continue de s’alourdir au Québec alors que la province compte désormais 435 (+75) morts liés à la COVID-19 et 14 248 cas déclarés (+691). Devant la situation critique en CHSLD et en résidences, le premier ministre François Legault lance un appel à tous les Québécois : « On a besoin de bras ! »

Fanny Lévesque Fanny Lévesque
La Presse

Le gouvernement confirme aussi que la liste des résidences où la situation est « critique » sera rendue publique sur une base quotidienne. Un nombre de 41 résidences sont sous surveillance, a précisé le premier ministre.

« Notre grande priorité demeure la situation dans les CHSLD [...] C’est une bien mince consolation, mais quand vous regardez la situation en Ontario, à New York, en France, un peu partout dans le monde, on a cette situation-là dans les centres d'hébergement de soins de longue durée », a indiqué M. Legault.

Au moins 1250 employés de CHSLD sont pour l’heure absents en raison de la pandémie, a confirmé le premier ministre, ce qui aggrave la pénurie de main-d’oeuvre déjà existante avant la crise. Ces employés sont absents pour diverses raisons parce qu’ils sont malades ou parce qu’ils ont la crainte d’être infectés par le virus.

« On a besoin de bras, on a besoin de gens qui ont toute sorte de formations médicales, que ce soit des médecins spécialistes, de famille, des infirmières. Il faut venir combler cette pénurie, ce manque, entre autres, de préposés aux bénéficiaires. On a besoin de tout le monde », a lancé M. Legault.

« Peut-être qu’on ne s’attendait pas à autant de personnes infectées [dans les résidences]. C’est un virus qui frappe très fort. Dans certains cas, du personnel qui ne présentait pas de symptômes auraient infectés des patients. Il faut comprendre qu’on n'arrivera pas, malheureusement, à sauver tout le monde », a-t-il affirmé.

Québec a déjà demandé le transfert du personnel médical des hôpitaux vers les CHSLD. Au moins 450 médecins et 1000 infirmières ont été appelés en renfort. Vendredi, le ministère de la Santé s’est donné le pouvoir, par l’entremise d’un arrêté ministériel, de réquisitionner « toute personne » à l’emploi des commissions scolaires et du réseau collégial pour combattre la pandémie dans le réseau de la santé.

« Ce n’est pas une question de décret, de vouloir forcer les gens. Mais, on parle de plus de 2000 personnes qui enseignent, qui ont des compétences en santé. Je vous demande à tous les enseignants en soins infirmiers, on a besoin de vous autres dans les CHSLD », a poursuivi M. Legault.

Québec « fait aussi le tour des entreprises en économie sociale » pour mettre la main à la pâte. Le gouvernement Legault a aussi convenu d’une façon de faire pour que « certains proches aidants » puissent intervenir dans les CHSLD. « On veut que ça soit des personnes qui ont une expérience, qui soient connues des établissements. On va prendre toutes sortes de précautions, comme un dépistage », a dit le premier ministre.

Au chapitre des hospitalisations, le Québec compte désormais 936 (+57) personnes hospitalisées en raison de la COVID-19, dont 230 (+4) aux soins intensifs.