(Montréal) Le nombre de Canadiens qui craignent d’être frappés par le nouveau coronavirus est en augmentation, selon une comparaison de deux sondages récents.

La Presse canadienne

La firme Léger a observé dans un sondage mené entre les 3 et 5 avril que 64 % des répondants ont avoué avoir des craintes d’attraper la maladie, comparativement à 57 % dans une consultation semblable réalisée deux semaines plus tôt.

Parmi les 1512 adultes interrogés, les répondants du Québec ont été ceux qui éprouvaient le moins de peur d’avoir la COVID-19, à 57 %. Parmi eux, 69 % craignaient que leurs proches soient malades, comparativement à 76 % de l’ensemble des Canadiens.

Personne parmi les Canadiens interrogés n’avait la COVID-19. Cependant, 11 % des répondants ont déclaré qu’un proche, un ami ou une connaissance en souffrait, comparativement à 4 % deux semaines plus tôt.

Par ailleurs, 93 % des personnes interrogées considèrent que la COVID-19 est une menace à l’économie et un peu plus de la moitié déplorent que la maladie constitue un risque pour leurs finances personnelles. Et 79 % pensent qu’elle met la santé globale en péril au Canada.

Le sondage mené en collaboration avec l’Association d’études canadiennes (AEC) a observé que la satisfaction des Canadiens de la gestion de la crise de la COVID-19 par leurs gouvernements est élevée et en croissance. Elle est à 82 % à l’égard des gouvernements provinciaux et de 72 % pour le gouvernement du Canada, 7 % de plus que deux semaines plus tôt.

Néanmoins, 67 % des Canadiens croient que dans la lutte à la COVID-19, le pire reste à venir.

Aucune marge d’erreur ne peut être attribuée à ce sondage mené en ligne.