La municipalité Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, située au large de Rivière-du-Loup, au Bas-Saint-Laurent, est en confinement. Le gouvernement du Québec a annoncé de nouvelles mesures de confinement, mardi soir, qui touche également des secteurs de la région Chaudière-Appalaches.

Audrey Ruel-Manseau Audrey Ruel-Manseau
La Presse

La municipalité de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs est située sur l’île Verte, dans le fleuve Saint-Laurent. Les habitants ne peuvent dorénavant plus quitter ou accéder à l’île sauf pour : se rendre à leur résidence principale ; assurer la continuité des services essentiels ; fournir ou obtenir des soins de santé ; raisons humanitaires ou toute autre raison approuvée par la santé publique et appuyée par une lettre du directeur de santé publique.

La Santé publique a confirmé à La Presse qu'il n'y avait pas d'éclosion ni de cas de COVID-19 sur l'île, que ce n'est pas ce qui justifie cette décision.

« Au cours des dernières semaines, nous avons observé de nombreux va-et-vient à l'aide de moyens de transport improvisés et non autorisés. Devant ce risque potentiel de propagation de la COVID-19 dans ce milieu où l'évacuation des personnes potentiellement infectées serait ardue et mettrait à risque les travailleurs de la santé et du service de transport, il a été jugé prudent de confiner l'île. », a expliqué Ariane Doucet-Michaud, relationniste du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Par ailleurs, l’accès aux municipalités régionales de comté de Bellechasse, de L’Islet et de Montmagny est dorénavant restreint. Les déplacements seront surveillés de façon aléatoire par des agents de la Sûreté du Québec aux limites des territoires.

« Les mesures instaurées ne visent pas les activités qui permettent d’obtenir et de fournir des soins et des services de santé, ni celles qui assurent le soutien humanitaire et les services essentiels pour la continuité de la chaîne d’approvisionnement de l’ensemble des régions du Québec. En limitant ainsi les entrées et les sorties, les autorités de santé publique croient pouvoir limiter et prévenir davantage la propagation de la COVID-19 », ont indiqué les autorités dans un communiqué.

Les déplacements sont déjà restreints sur plusieurs territoires, en totalité ou en partie : Bas-Saint-Laurent, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Abitibi-Témiscamingue, Côte-Nord, Nord-du-Québec, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Nunavik, Terres-Cries-de-la-Baie-James, Outaouais, Laurentides, Lanaudière, Mauricie et Centre-du-Québec, Charlevoix et Rouyn-Noranda.