Montréal a connu depuis 24 heures sa plus forte augmentation de cas de contamination à la COVID-19, ce qui laisse voir que la pandémie est dans une pente ascendante, soutiennent les autorités sanitaires.

Kathleen Lévesque
Kathleen Lévesque La Presse

En date du 1er avril, on comptait 2642 cas d’infection au coronavirus à travers toute l’île de Montréal, soit 480 de plus que la veille. Parmi le personnel soignant, on dénombre 148 travailleurs testés positifs. Trois décès se sont ajoutés pour un total de 17.

Cette importante hausse risque de se produire encore vendredi, a prévenu jeudi la Dre Mylène Drouin, à la tête de la Direction régionale de la santé publique (DRSP) de Montréal. « Le virus est probablement à son plein potentiel », a-t-elle affirmé en conférence de presse.

Le retard dans l’analyse en laboratoire des tests effectués au cours des derniers jours explique, en partie du moins, la situation. Un manque de produit réactif a ralenti le processus, ce qui devrait maintenant être réglé, a dit la Dre Drouin.

Par ailleurs, les personnes qui présentent des symptômes de COVID-19 seront invitées à faire une autodéclaration à compter de vendredi. La DRSP de Montréal rendra accessible un site web dès vendredi pour s’inscrire.