(Québec) Le gouvernement du Québec annonce lundi l’octroi d’une aide d’urgence de 133 millions aux institutions qui hébergent ou accueillent des personnes aînées ou des clientèles avec des besoins spécifiques, afin de les aider à faire face à la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

Dimanche, lors de sa conférence de presse quotidienne, le premier ministre François Legault a affirmé que le gouvernement comptait ajouter beaucoup de ressources dans les CHSLD et les résidences pour personnes âgées, les aînés étant les plus susceptibles d’attraper le nouveau coronavirus.

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, précise que plus de la moitié de cette somme, 73 millions, sera versée aux ressources intermédiaires et aux ressources de type familial.

Un montant de 40 millions sera remis aux résidences privées pour aînés certifiées, alors que 20 millions seront consacrés aux CHSLD privés non conventionnés.

La ministre Blais estime que ces montants d’argent permettront aux ressources d’hébergement de composer avec leurs enjeux de ressources humaines, comme par exemple le paiement d’heures supplémentaires d’employés et l’embauche de personnel additionnel.

La ministre Blais croit aussi que l’argent permettra l’approvisionnement en équipements de protection et de désinfection pour assurer la sécurité et la santé des personnes hébergées.

Dimanche, le premier ministre Legault a mentionné que le personnel, les gens qui viennent livrer la nourriture et les résidents eux-mêmes, avec supervision, entrent et sortent des résidences. Il a signalé l’importance qu’il y ait plus de contrôle, notamment par des vérifications des symptômes de la maladie qui soient faites à l’entrée.