(Québec) Le gouvernement Legault débloque 2,5 millions supplémentaires pour soutenir les organismes d’aide et d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugales.

Hugo Pilon-Larose Hugo Pilon-Larose
La Presse

La ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, a annoncé vendredi par voie de communiqué que ces fonds s’ajoutent aux 181 millions sur cinq ans qui ont été annoncés lors du dernier budget, plus tôt ce mois-ci. Les 2,5 millions serviront « à couvrir les frais d’hébergement et de transport ou encore les heures supplémentaires réalisées ».

« La crise sanitaire actuelle et les mesures d’isolement imposées par le gouvernement exposent plus que jamais certaines femmes à des situations de violence. Cette aide d’urgence était donc nécessaire. J’aimerais lancer un message important à toutes les femmes du Québec : l’isolement n’interdit pas de fuir. N’hésitez pas à recourir aux services spécialisés des organismes et des maisons d’hébergement », a déclaré la ministre vendredi.