Alors que la métropole québécoise est sur pause en raison de la pandémie de la COVID-19, les Montréalais sortent prendre l'air pour découvrir leurs rues désertes. Scènes de la vie quotidienne, marquée par des impressions de solitudes, distanciation sociale oblige.

La Presse