(Sherbrooke) Plusieurs membres du personnel de la Direction de santé publique de l’Estrie ont contracté la COVID-19 par transmission communautaire. Ces personnes avaient pour tâche de retracer les personnes ayant été en contact avec des patients atteints, mais elles n’ont pas été en contact avec les usagers.

Audrey Ruel-Manseau Audrey Ruel-Manseau
La Presse

Une dizaine d'employés sont atteints par le virus. Ils travaillaient dans les bureaux de l'organisation et ont été contaminés entre collègues. Selon la DSP du CIUSSS de l’Estrie – CHUS, les « plusieurs membres » infectés au sein de son équipe n’ont « en aucun cas » été en contact avec les usagers. Ces membres de son personnel étaient chargés des enquêtes et de la recherche de contacts des personnes atteints par le virus COVID-19. La situation a été découverte dans les 48 dernières heures.

Le directeur de la Santé publique du CIUSSS de l’Estrie – CHUS, le Dr Alain Poirier, est considéré comme un contact asymptomatique à la COVID-19 et prend les mesures en conséquence.

« Dr Poirier n’a pas de symptômes. Il est en pleine forme, mais comme il a été dans des réunions assis à proximité des personnes infectées, il est considéré comme un contact étroit. Notamment, il n'accordera plus d'entrevues en personne », a expliqué Annie-Andrée Emond, responsable des communications du CIUSSS de l'Estrie - CHUS.

« Mes pensées vont aux collègues infectés par le virus et l’impact sur leur famille de même qu’à tous les autres collègues bien-portants eux aussi préoccupés à rendre nos services », a déclaré Dr Poirier.

La situation n’entraîne aucun bris de service et les enquêtes épidémiologiques se poursuivent.