(Ottawa) Un médecin ontarien a improvisé un moyen de doubler la capacité des soins par ventilateurs dans son petit hôpital en prévision d’une éventuelle éclosion de la COVID-19.

Laura Osman
La Presse canadienne

Certaines personnes présentant une insuffisance respiratoire nécessitent une ventilation mécanique pour faciliter la respiration.

L’anesthésiste Alain Gauthier, qui a un doctorat en mécanique respiratoire et qui travaille à Perth, à l’ouest d’Ottawa, a été inspiré par une vidéo publiée sur YouTube.

En termes simples, l’installation consiste à mettre deux tubes sur un ventilateur, puis à doubler la puissance.

En seulement dix minutes, à l’aide de tubes supplémentaires, le Dr Gauthier a permis de doubler le nombre de patients ventilés à l’hôpital si cela devient nécessaire.

Toutefois il y a un hic : les deux patients branchés au même ventilateur doivent être de taille et de capacité pulmonaire similaires. Et si l’état d’un patient décline, des ajustements devront être faits.

Ce n’est pas parfait, mais comme l’a expliqué le Dr Gauthier, « si c’est notre dernier recours, je suis prêt m’en servir ».

Le Dr Gauthier a déclaré que la population desservie par l’Hôpital de Perth et Smiths Falls pourrait être plus à risque si elle était touchée par la pandémie de la COVID-19. Bon nombre des 60 000 habitants de la région sont plus âgés et ont des problèmes de santé comme le diabète et les maladies pulmonaires chroniques.

Son hôpital a récemment reçu quatre nouveaux ventilateurs et en garde quatre anciens en réserve qui sont toujours fonctionnels, mais qui ne peuvent pas être réparés s’ils se brisent.

Dans un milieu de soins de santé rural, la possibilité pour un hôpital d’augmenter sa capacité d’urgence pourrait être limitée en cas d’épidémie généralisée.

L’idée de doubler les patients sur un seul ventilateur a été étudiée en théorie par les médecins américains Greg Neyman et Charlene Babcock en 2006. Elle a été tentée une fois, avec succès, à la suite de la tuerie de masse survenue en 2017 pendant le festival de musique country Route 91 à Las Vegas.

La docteure Babcock, une médecin urgentiste du Michigan, a créé une vidéo explicative sur YouTube pour aider les médecins du monde entier à réagir à la COVID-19. C’est cette vidéo qui est à l’origine de l’idée du Dr Gauthier.

L’objectif, a expliqué le Dr Gauthier, est d’éviter le genre de décisions éthiques difficiles auxquelles sont confrontés les médecins italiens qui ont dû choisir les patients critiques qui pourraient obtenir un ventilateur étant donné qu’il n’y en avait pas suffisamment.

Ses efforts témoignent des actions des médecins à travers le pays pour préparer leurs hôpitaux et leur personnel au pire des scénarios, une augmentation soudaine de cas de la COVID-19, a-t-il dit.

« Nous sommes inquiets, nous essayons de nous préparer autant que possible », a-t-il ajouté.

Ses collègues étaient très enthousiasmés par cette capacité à potentiellement doubler la capacité des ventilateurs de l’hôpital, a-t-il indiqué.

Le Dr Alan Drummond, un médecin urgentiste à l’hôpital, a mentionné qu’il avait même rompu le protocole de distanciation sociale pour faire un câlin au Dr Gauthier.

Mais le Dr Gauthier a soutenu qu’il ne voulait pas prendre le crédit.

Il a dit qu’il ne fait que ce que tous les travailleurs de la santé canadiens font actuellement : essayer de se préparer à ce qui va arriver.

« Beaucoup de travail est fait par à peu près tout le monde », a-t-il résumé.

Le gouvernement fédéral commande également des ventilateurs supplémentaires, qui seront distribués aux autorités sanitaires provinciales et territoriales.