Les enfants à la maison, les universités désertes, des autobus presque vides, des restaurants et cafés beaucoup moins fréquentés que d’ordinaire ou carrément fermés… Lundi matin, Montréal fonctionnait au ralenti, alors que les mesures pour faire face à la pandémie de COVID-19 s’intensifient.
— Avec Bruno Bisson, La Presse

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Patrick Sanfaçon Patrick Sanfaçon
La Presse