La Ville de Montréal prête main-forte à Moisson Montréal pour assurer la distribution de denrées aux plus démunis alors que la propagation de la COVID-19 a provoqué une diminution des bénévoles depuis la semaine dernière.

Kathleen Lévesque Kathleen Lévesque
La Presse

En conférence de presse, la mairesse Valérie Plante a affirmé que les besoins augmentent, ce qui justifie le soutien aux banques alimentaires. Des employés de la Ville, notamment des cols bleus, seront mis à contribution.

Le président de Moisson Montréal, Michel Daneau, s’est réjoui de cette collaboration. « La faim ne diminuera pas la semaine prochaine », a-t-il déclaré.