(Québec) L’Assemblée nationale suspendra ses travaux en début de journée mardi, en raison de la pandémie de COVID-19. Le nombre de députés appelés à siéger pendant une heure ou deux sera réduit ; seuls ceux qui sont concernés par quelques projets de loi adoptés en catastrophe seront appelés à siéger.

Denis Lessard Denis Lessard
La Presse

Ces informations ont été partagées lundi matin avec les caucus des partis d’opposition.

La Chambre devrait voter un projet de loi déjà avancé sur les infirmières et un autre sur les pharmaciens, et adopter les crédits budgétaires suffisants pour faire fonctionner l’appareil gouvernemental.

Le retour des députés est pour l’heure fixé au 21 avril, la même cible que la Chambre des communes.