(Québec ) Québec propose de suspendre les négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public jusqu'au 5 avril, a appris La Presse.

Hugo Pilon-Larose Hugo Pilon-Larose
La Presse

« Afin de nous permettre de nous concentrer sur l'atténuation et le contrôle des impacts de la pandémie, j'ai proposé de suspendre nos activités liées à la négociation des conventions collectives jusqu'au 5 avril prochain », a confirmé le président du Conseil du trésor, Christian Dubé.

>>> Recevez chaque soir notre infolettre quotidienne sur la COVID-19

Ce dernier affirme que sa proposition - transmise vendredi aux différents syndicats - avait été reçue « avec beaucoup d'ouverture ».

La Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) a pour sa part accepté la demande du gouvernement Legault. « C’est une crise sans précédent, on ne s’opposera pas à ça », a indiqué à La Presse Sébastien Marcil, attaché de presse de la CSQ.

Cette suspension des négociations est l’une des plus récentes conséquences de la pandémie de la COVID-19, qui force Québec à prendre des mesures sans précédent. Dès lundi, les écoles, cégeps, universités et garderies seront fermées pour au moins deux semaines. Le gouvernement demande aussi aux Québécois qui reviennent de voyage de s'isoler préventivement pendant 14 jours.

Si vous avez des questions concernant la COVID-19, composez le 1 877 644-4545