(Genève) L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a affirmé vendredi qu’il lui était « impossible » de déterminer quand aurait lieu le pic de la pandémie provoquée par le coronavirus, qui a causé la mort de plus de 5000 personnes depuis son apparition fin décembre en Chine.

Agence France-Presse

« Il nous est impossible de dire quand le pic sera atteint au niveau mondial. Nous espérons que ce sera plus tôt que plus tard. […] Cela dépendra de la réaction des pays face à leur premier cas, s’ils ont une approche agressive », a affirmé Mme Maria Van Kerkhove, un des responsables de la réponse de l’OMS à la COVID-19, en conférence de presse à Genève.

L’Europe est désormais à l’épicentre de la pandémie

Par ailleurs, l’Europe est désormais à l’« épicentre » de la pandémie du nouveau coronavirus, a averti lors de la même conférence de presse le directeur général de l’OMS, appelant les pays à « détecter, isoler, tester et traiter chaque cas ».

« L’Europe est actuellement à l’épicentre de la pandémie de la COVID-19 », a déclaré aux médias Tedros Adhanom Ghebreyesus, soulignant que le nombre quotidien de nouveaux cas recensés était supérieur à ceux rapportés par la Chine au plus fort de son épidémie.