(Paris) Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a regretté vendredi la décision de Donald Trump de fermer les frontières américaines aux voyageurs provenant d’Europe pour lutter contre la COVID-19, les qualifiant d’« aberration sanitaire » qui ont provoqué un « chaos économique ».

Agence France-Presse

« C’est une aberration sanitaire et c’est dommage parce qu’une aberration sanitaire provoque des aberrations politiques et provoque du chaos économique », a-t-il affirmé sur les chaînes BFM et RMC, précisant qu’il exprimera sa position à son homologue américain Steven Mnuchin lors d’un entretien téléphonique dans la journée.

Le ministre français a par ailleurs indiqué que les mesures annoncées par Paris pour faire face à la crise économique provoquée par le coronavirus « coûteront des dizaines de milliards d’euros ».

« Nous ferons tout ce qui est nécessaire et même plus », a affirmé M. Le Maire.

PHOTO ERIC PIERMONT, AGENCE FRANCE-PRESSE

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire

Jeudi soir, le président français Emmanuel Macron avait assuré que l’État prendra à sa charge « l’intégralité de l’indemnisation des salariés » en chômage partiel.

Beaucoup de travailleurs français se préparent lundi à devoir garder leurs enfants à la maison puisque l’ensemble du système scolaire de la maternelle à l’université ainsi que les crèches vont fermer au moins deux semaines.  

Jeudi, Emmanuel Macron a également demandé aux personnes de plus de 70 ans ainsi qu’aux plus fragiles de rester chez eux.

Il a appelé par ailleurs l’ensemble de la population à limiter au strict nécessaire ses déplacements.

Avec près de 3000 cas et 61 décès selon un dernier bilan publié jeudi soir, la France fait partie des principaux foyers d’infection dans le monde.