(Paris) Nouveaux bilans et faits marquants : les derniers développements liés à l’épidémie du nouveau coronavirus dans le monde.

Agence France-Presse

Plus de 4200 morts

Dans le monde, 117 339 cas d’infection recensés depuis décembre dans 107 pays et territoires, dont 4251 décès, selon un bilan de l’AFP à partir de sources officielles mardi vers 17 h GMT. Près de 18 000 cas comptabilisés en Europe.

Pays les plus touchés : Chine continentale (80 754 cas, dont 3136 décès), Italie (10 149 cas, 631 décès), Iran (8042 cas, 291 décès), Corée du Sud (7513 cas, 54 décès), France (1784 cas, 33 décès), Espagne (1622 cas, 35 décès).

Premiers cas annoncés par Chypre du Nord, la Mongolie, le Panama, le Burkina Faso et la République démocratique du Congo (RDC).

En Chine, plus de 70 % des personnes ayant été contaminées ont guéri.

Les Italiens restent à la casa 

Quelque 60 millions d’Italiens sont priés par un décret de rester chez eux. Sur tout le territoire italien, seuls doivent être maintenus les déplacements pour aller travailler, se ravitailler et pour des soins médicaux.

Après la suspension des visites de proches et des permissions de sortie, des émeutes dans au moins dix prisons ont fait plusieurs morts parmi les détenus.

Le championnat de football est suspendu jusqu’au 3 avril.

L’Espagne a annoncé la suspension de toutes ses liaisons aériennes avec l’Italie jusqu’au 25 mars. Plusieurs compagnies ont décidé de suspendre leurs liaisons vers la péninsule, dont Air France et Ryanair.

L’Autriche va filtrer l’entrée sur son territoire des voyageurs en provenance d’Italie, tandis que la Slovénie annonce fermer sa frontière avec ce pays.

Écoles et garderies fermées

La Grèce suspend les activités de toutes les écoles, garderies et universités.

Fermeture des établissements scolaires également en République tchèque et dans plusieurs régions d’Espagne, dont celle de Madrid.

Amélioration en Chine

La province chinoise du Hubei (centre), qui concentre la majorité des cas du nouveau coronavirus enregistrés dans le monde, a annoncé une levée partielle des restrictions de déplacements imposées à ses habitants. Le président chinois Xi Jinping a jugé l’épidémie « pratiquement jugulée » à son épicentre.

Élus et ministre contaminés

Cinq membres du Congrès américain, dont au moins deux républicains ayant côtoyé de près Donald Trump, sont en isolement volontaire après avoir été exposés au virus. Le président n’a pas été testé.

En France, où cinq députés ont été contaminés, le ministre de la Culture Franck Riester a été déclaré positif et travaille à distance.

En Espagne, un des dirigeants du parti d’extrême droite Vox, Javier Ortega-Smith, a été contaminé.

Annulations, huis clos, reports

L’Algérie annule tous les rassemblements sportifs, culturels et politiques.

La Roumanie et la Slovénie interdisent les rassemblements respectivement de plus de 1000 personnes et de 100 personnes.

L’Irlande annule les parades de la Saint-Patrick, le 17 mars. Aux États-Unis, le défilé est annulé à Boston.  

Tous les tournois du circuit mondial de judo sont annulés jusqu’au 30 avril.

Les huitièmes de finale retour de Ligue des Champions de football entre le FC Barcelone et Naples, mercredi 18 mars, seront joués à huis clos.

Stades vides également au cours des prochaines journées des championnats de France, d’Espagne, du Portugal, et de plusieurs matchs de Bundesliga. Huis clos aussi pour le match de préparation à l’Euro-2020 entre l’Allemagne et l’Italie, le 31 mars à Nuremberg.

Le Grand Prix moto des Amériques est reporté d’avril à novembre.

Durcissement en Israël

Toute personne arrivant en Israël devra observer une quarantaine de deux semaines. Cette mesure, déjà appliquée notamment pour plusieurs pays européens, épargnait jusqu’à présent des pays comme les États-Unis.