L'avocate Lisa Bloom a annoncé qu'elle ne défendait plus le magnat du cinéma Harvey Weinstein qui fait face à des allégations de harcèlement sexuel.

Publié le 7 oct. 2017
LA PRESSE CANADIENNE

Lisa Bloom a publié un message sur son compte Twitter indiquant qu'elle se retirait à titre de conseillère juridique de M. Weinstein.

Elle a ajouté que son ex-client et son conseil d'administration « s'approchent d'une entente de règlement ».

Photo Jae C. Hong, archives Associated Press

L'avocate Lisa Bloom

Lisa Bloom n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire formulée par courriel.

L'avocate a représenté, dans le passé, des victimes de harcèlement sexuel et d'agression. Son travail auprès de Harvey Weinstein a provoqué de furieuses critiques sur les médias sociaux.

Un autre avocat qui représente M. Weinstein, Charles Harder, n'a pas répondu, lui non plus, aux demandes de commentaires.

Les allégations d'inconduite sexuelle contre Harvey Weinstein ont été dévoilées en détail dans un reportage publié par le journal The New York Times cette semaine.

Le producteur de films a été placé en congé indéterminé par l'entreprise qu'il a cofondée pendant qu'une enquête est en cours au sujet des allégations.