Les révélations des Panama Papers ne pouvaient tomber à un plus mauvais moment pour Pedro Almodóvar.

Publié le 9 avr. 2016
Marc-André Lussier LA PRESSE

Cité pour une société offshore qu'a créée son frère Agustín en 1991 (et fermée trois ans plus tard), le cinéaste espagnol a vu sa réputation entachée, tout juste au moment de la sortie de Julieta, son nouveau film, qui a pris l'affiche hier en Espagne.

Au moment où l'on écrit ces lignes, le cinéaste n'a toujours pas fait de déclaration publique. Son frère, qui codirige la société de production El Deseo, s'est toutefois exprimé.

«Je déplore profondément le mal causé à l'image publique de mon frère, uniquement et exclusivement par mon manque d'expérience au cours des premières années de fonctionnement de notre entreprise familiale», a-t-il déclaré dans un communiqué.

Source: Première