Dans le troisième chapitre de la lucrative série d'action Taken, Liam Neeson n'aura plus à se mesurer à des trafiquants albanais en terrain hostile comme par le passé. 

Publié le 27 sept. 2014
Jozef Siroka LA PRESSE

Cette fois, il fera face à un ennemi bien plus proche de son foyer: la police de Los Angeles, qui l'accuse à tort de meurtre. «C'est une rudement bonne histoire, a récemment dit Neeson en entrevue. Mais je crois que c'est la fin.»

L'acteur irlandais, qui a campé le rôle de l'ex-agent de la CIA Bryan Mills la première fois en 2008, considère que le temps le rattrape. «Si je sens que le public se dit: "Il a 62 ans, c'est assez", je vais m'y montrer très sensible et tout cela va s'arrêter. Et je vais commencer à jouer des papas ou des grands-pères», conclut-il. Taken 3 prendra l'affiche le 9 janvier.

- Source: USA Today