Andrea Baillie LA PRESSE CANADIENNE

Le Festival international du film de Toronto s’est ouvert jeudi soir avec la projection du film Fugitive Pieces.

Réalisé par le Torontois Jeremy Podeswa, ce film, tiré du roman d'Anne Michaels, raconte l'histoire de Jakob, un jeune juif polonais qui est témoin du massacre de sa famille durant la Deuxième Guerre mondiale. Il est retrouvé par Athos, un archéologue grec qui l'emmène dans son île en Grèce et qui l'élève comme son fils. Tous deux déménagent au Canada, où Jakob, devenu adulte, trouvera réconfort grâce à l'amour d'une femme.

Des films de 55 pays seront projetés durant les 10 jours du festival torontois. On annonce la présence de vedettes comme George Clooney, Brad Pitt, Reese Witherspoon et Cate Blanchett.

Cette année, 41 des films présentés sont des productions canadiennes ou des coproductions avec le Canada. L'Âge des ténèbres, du réalisateur québécois Denys Arcand, aura droit à une présentation spéciale. La comédie d'Arcand, qui met notamment en vedette Marc Labrèche, clôturait le Festival international du film de Cannes, en mai dernier.

Les cinéphiles attendent également avec impatience Easter Promises, de David Cronenberg, qui met en vedette Viggo Mortensen, avec lequel il avait travaillé pour Une Histoire de violence. Le dernier film de Cronenberg a déjà été désigné pour ouvrir la programmation officielle du 55e Festival du film de San Sebastian, en Espagne.

Jason Reitman, le fils du cinéaste Ivan Reitman, né à Montréal, qui avait offert Thank You for Smoking en 2005, viendra présenter Juno. Guy Maddin présente My Winnipeg, son histoire d'amour-haine avec sa ville natale, tandis que Bruce McDonald a situé l'histoire de The Tracey Fragments dans la capitale des Prairies.

Les cinéphiles auront également l'occasion de voir J'ai serré la main du diable du cinéaste Roger Spottiswoode, qui raconte le génocide rwandais tel que vécu par le général Roméo Dallaire, interprété par Roy Dupuis.

Parmi les autres cinéastes à l'affiche au festival torontois cette année figure François Girard, qui présentera sa dernière oeuvre, Soie, une adaptation du best-seller d'Alessandro Baricco. Le film sera présenté en première montréalaise mercredi prochain et prendra l'affiche au Québec le 21 septembre.