Source ID:04cbc03f182a39babf46c7cbdbe3e269; App Source:StoryBuilder

Berlinale: les favoris de la critique

Une scène du film Dieu existe, son nom... (Photo fournie par la production)

Agrandir

Une scène du film Dieu existe, son nom est Petrunya

Photo fournie par la production

(Berlin) Si l'on en juge par les critiques internationaux sondés par le journal spécialisé britannique Screen, la compétition officielle n'est pas des plus relevées jusqu'à maintenant.

Au tableau des étoiles, deux films arrivent actuellement en tête, avec une cote de 2,8: Öndög, un film mongol de Wang Quan'an, et Dieu existe, son nom est Petrunya, un film macédonien réalisé par Teina Strugar Mitevska.

Sur les neuf longs métrages recensés, Grâce à Dieu, de François Ozon, arrive en troisième position avec une cote de 2,4.

On attend maintenant ce que la presse internationale pensera de Répertoire des villes disparues, le film de Denis Côté.

Manque de pot, la Berlinale a aussi perdu hier une pointure: Zhang Yimou. One Second, le nouveau film du célèbre cinéaste chinois, n'étant pas prêt à temps, la course à l'Ours d'or se fera désormais à 16.




la boite: 1977421:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer