Les longs métrages Le démantèlement de Sébastien Pilote, The Grand Seduction de Don McKellar et Whitewash d'Emanuel Hoss-Desmarais font partie de la programmation du Festival du film de Turin qui s'amorce demain dans la capitale du Piedmont.

Publié le 21 nov. 2013
André Duchesne LA PRESSE

Mettant en vedette Gabriel Arcand, le film de M. Pilote poursuit donc son tour de la planète amorcé à Cannes en mai dernier. À la fin novembre, il sera d'ailleurs présenté en ouverture de la semaine Cinéma du Québec à Paris.

Les deux autres longs métrages mentionnés ci-haut ont été tourné en anglais mais portent tous deux une griffe québécoise. The Grand Seduction est bien sûr la version anglophone de La grande séduction et est une production de Max Films. Quant à Whitewash, présenté en première mondiale en avril dernier au festival de Tribeca, il met en vedette Thomas Hayden Church et Marc Labrèche. Une production de micro_scope.

Le festival de Turin en est à sa 31e édition et se terminera le 30 novembre.

Pendant ce temps au Festival international du documentaire d'Amsterdam, les Québécois sont aussi présents. On y retrouvera entre autres les oeuvres Fort McMoney de David Dufresne, No Land No Food No Life d'Amy Miller, Just a Reflektor de Aaron Koblin et Vincent Morisset et Ariel de Laura Bari. À noter qu'Ariel et Fort McMoney sont actuellement présentés aux RIDM.

Le festival d'Amsterdam (IDFA) se poursuit jusqu'au 1er décembre.