Le documentaire québécois Crée-moi, crée-moi pas a remporté ce week-end le Prix du public (Audience Choice Award) du Brooklyn Girl Film Festival qui se tenait à New York.

Publié le 1er avr. 2013
André Duchesne LA PRESSE

«On a bien fêté ça le soir sur une terrasse avec une vue splendide sur Manhattan et les ponts», raconte avec joie la comédienne Geneviève Rioux dans un courriel envoyé à lapresse.ca.

Mme Rioux a eu l'idée originale de faire ce documentaire qui est une réalisation de Marie-Pascale Laurencelle et une production de Marie-France Bazzo.

À travers plusieurs parcours, tous différents les uns des autres, les auteures font le point sur les tiraillements que vivent des femmes artistes entre les désirs de créer et de procréer. On y entend, parmi d'autres, les témoignages d'Anaïs Barbeau-Lavalette, Nancy Huston, Agnès Jaoui, Béatrice Bonifassi, Évelyne de la Chenelière, etc.

Le documentaire d'une durée de 52 minutes a été présenté en janvier dernier sur les ondes de Télé-Québec avant d'être inscrit en compétition officielle, il y a deux semaines, au 31e Festival international du film sur l'art (FIFA) de Montréal.

Au total, 30 films étaient inscrits en sélection officielle à Brooklyn.