Quelques jours après avoir assuré la description des compétitions de skeleton, de luge et de bobsleigh aux Jeux olympiques de Pékin, Nils Oliveto s’est rendu à Los Angeles pour y présenter son nouveau film. Confessionem, un drame policier tourné sur une période de 10 ans, a été présenté là-bas en primeur mondiale dans le cadre du Golden State Film Festival, où il a obtenu le prix du meilleur film international.

Publié le 7 mars
Marc-André Lussier
Marc-André Lussier La Presse

Tenu au célèbre TCL Chinese Theatre, situé sur Hollywood Boulevard le long du Walk of Fame, cet évènement est, depuis cinq ans, plus particulièrement consacré au cinéma indépendant et émergent.

Dans ce long métrage entièrement tourné à Montréal, le 10e qu’il signe à titre de scénariste et réalisateur, Nils Oliveto, aussi producteur et acteur, incarne un professeur d’université confrontant un passé criminel à la faveur d’une enquête que mène un détective (le regretté Serge Patry) à propos d’une série de meurtres non élucidés.

On ne sait pas encore quand Confessionem sera présenté au Québec, mais des négociations en ce sens seraient en cours.