Les courts métrages Goodbye Golovin de Mathieu Grimard et No Crying at the Dinner Table de Carol Nguyen sont les grands gagnants de la 5e édition du festival Plein (s) Écran (s) qui se termine ce soir.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Le premier a remporté le Grand Prix du jury officiel alors que le second repart avec trois récompenses : les prix Coup de cœur du jury, du meilleur documentaire et de la relève.

Goodbye Golovin fait la chronique d’un jeune homme qui, à la suite de la mort de son père, décide de quitter l’Ukraine. Or, sa tournée d’adieu auprès de ses proches le confronte à sa décision. No Crying at the Dinner Table est un film introspectif sur un trait commun des familles asiatiques à ne pas exprimer des sentiments de vulnérabilité.

PHOTO FOURNIE PAR TRAVELLING DISTRIBUTION

Une scène de No Crying at the Dinner Table

D’autres prix ont été remis au cours de la soirée aux films Je finirai en prison d’Alexandre Dostie (prix des Pairs), Inuit Language in the 21st Century de Ulivia Uviluk (mention dans cette catégorie) et Ka Tatisshtipatakanit (Éthéré) de Isabelle Kanapé (prix Impressions). Plus tard en fin de soirée, deux Prix du public ont aussi été remis.

Moyennant un prix minime de 5 $, les intéressés pourront retourner lundi sur la page de Plein (s) Écran (s) pour revoir 23 films, quatre projections commentées et deux classes de maître données au cours du festival.