La productrice Julie Roy a été nommée plus tôt aujourd’hui directrice générale, création et innovation, à l’Office national du film (ONF). Elle devient la première femme à occuper ce poste.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Mme Roy est déjà à l’ONF depuis plusieurs années. Elle a occupé, au cours des six dernières années, le poste très névralgique de directrice exécutive du studio d’animation du programme français. À ce titre, elle était derrière la production de plusieurs courts métrages d’animation qui ont connu de grandes carrières au niveau international tels Vaysha l’aveugle de Theodore Ushev, Le sujet de Patrick Bouchard ou encore Tesla, lumière mondiale de Matthew Rankin.

En la nommant, le commissaire général de la cinématographie et président de l’ONF, Claude Joli-Coeur, a précisé qu’elle entrait en fonction dès aujourd’hui. Elle remplace René Bourdage qui prendra de nouvelles fonctions chez Téléfilm Canada.

Le mandat principal de Mme Roy sera de « renforcer le leadership créatif de l’ONF et d’implanter une vision de programmation intégrée en lien avec le prochain plan stratégique », lit-on dans un communiqué de presse. Une programmation qui continuera à respecter les principes de parité tels qu’établis depuis quelques années.

« Créer à l’ONF doit être une occasion unique qui se différencie de ce qu’on trouve ailleurs dans l’industrie. Y réaliser un projet, c’est vivre dans un esprit d’émulation où la cohabitation des talents et des démarches artistiques est une source de motivation et de dépassement », ajoute la nommée dans le même communiqué.

Julie Roy compte 25 années d’expérience dans le domaine du cinéma. Elle compte plus de 50 films à son actif à titre de productrice.

Pour la remplacer, à l’intérim, à la tête du studio d’animation du programme français, l’ONF a nommé Marc Bertrand.