Bernard Émond, Philippe Lesage, Guy Édoin et Denis Côté font partie des cinéastes québécois dont un projet de long-métrage de fiction vient de recevoir une aide à la production de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC).

Simon Chabot Simon Chabot
La Presse

La SODEC a dévoilé lundi les 10 projets de films qu'elle a choisi de financer à la suite des demandes reçues en août dernier. Parmi les quatre projets dont le budget dépasse les 2,5 millions, on compte trois drames : Une femme respectable, une adaptation d'une nouvelle de Pirandello signée Bernard Émond, Un grand homme, un récit initiatique de Philippe Lesage et Le frère, une coproduction France-Québec qui aborde la question de l'immigration, réalisée par Bachir Bensaddek, ainsi qu'un film de genre, Frontières, de Guy Édoin, qui raconte le délire paranoïaque d'une femme à la suite d'un accident.

Six projets de moins de 2,5 millions de dollars reçoivent aussi un coup de main de la SODEC, dont deux films jeunesse : Écho à Delta, l'histoire de deux frères dont l'un disparaît mystérieusement, réalisé par Patrick Boivin, et Jules au pays d'Asha, qui raconte la rencontre entre deux enfants dans une forêt du nord du Québec, par Sophie Farkas Bolla.

Quatre drames au budget de moins de 2,5 millions ont en outre été sélectionnés par la SODEC. Que ta volonté soit faite, par Nathalie Saint-Pierre, raconte le parcours de deux sœurs au sein d'un groupe religieux. Respire, d'Onur Karaman, s'annonce comme un film choral qui aborde les tensions raciales et les inégalités sociales. L’Ouragan F.Y.T., une réalisation d'Ara Ball-Thibert, relate l'histoire de Delphis, 11 ans, qui devient L'Ouragan pour prendre le contrôle de sa vie. Enfin, Un été comme ça de Denis Côté, s'attarde au séjour en maison de repos de trois femmes hantées par des troubles sexuels.

En mai dernier, la SODEC avait déjà annoncé le financement de 15 projets de films de fiction, dont Au revoir le bonheur de Ken Scott, Je suis Arlette de Mariloup Wolfe, Très belle journée de Patrice Laliberté et D’où viens-tu berger ? de Sophie Deraspe.