(Los Angeles) Près d’un demi-siècle après avoir terrorisé des baigneurs dans Jaws (Les dents de la mer), la maquette du requin de près de 8 mètres de long a rejoint le tant attendu musée des Oscars de Los Angeles, a-t-on appris lundi.

Agence France-Presse

« Bruce le requin », dont il se dit qu’il a été baptisé ainsi d’après l’avocat du réalisateur Steven Spielberg, Bruce Ramer, plane désormais à neuf mètres du plancher du 3e étage du musée, qui doit ouvrir ses portes le 30 avril 2021.

Le prédateur marin de fibre de verre est la dernière version créée pour le tournage du film culte de 1975. Ses mâchoires de plus d’un mètre et demi de large ne passant pas les portes de l’ascenseur du musée, il a fallu faire passer la maquette par une fenêtre, au moyen d’une grue.

« C’est la fin d’un long voyage pour Bruce, depuis son acquisition en 2016, et nous ne pourrions être plus heureux de l’accueillir dans sa nouvelle demeure », a dit le président du musée, Bill Kramer.

Pesant plus d’une demi-tonne, « Bruce » est pour l’instant l’objet le plus imposant de la collection du musée des Oscars, qui comprendra également, entre autres, les célèbres escarpins rouges de Judy Garland dans The Wizard of Oz ou la cape de Dracula portée par Bela Lugosi dans le film de 1931.

Il aura fallu près d’un siècle pour que l’idée de ce musée consacré au 7e art voie le jour, et le bâtiment conçu par l’architecte italien Renzo Piano, censé ouvrir ses portes en 2017, a accusé retard sur retard.