Le long métrage La déesse des mouches à feu d’Anaïs Barbeau-Lavalette a été sélectionné au Festival international du film francophone (FIFF) de Namur (Belgique), a indiqué la direction de l’événement ce matin.

André Duchesne
André Duchesne La Presse

Le FIFF présentera également L’origine du monde de Laurent Lafitte qui revendique le label « Cannes 2020 », le documentaire Collective d’Alexander Nanau, le film sportif Slalom de Charlène Favier et le film d’animation Petits vampires de Joann Sfar.

La 35e édition du FIFF aura lieu du 2 au 9 octobre. Chaque année, le festival wallon fait une place de choix au cinéma québécois. Il ne serait donc pas surprenant que d’autres titres du Québec soient de la programmation dont l’entièreté sera dévoilée en conférence de presse le 21 septembre.

Mettant en vedette Kelly Depeault, Eléonore Loiselle, Caroline Néron, Normand D’Amour et plusieurs autres, La déesse des mouches à feu, adaptation du roman de Geneviève Pettersen, raconte le parcours de Catherine (Kelly Depeault) qui traverse l’adolescence alors que ses parents sont en voie de divorcer. Le scénario est signé Catherine Léger.

Au Québec, La déesse des mouches à feu sortira en salles le 25 septembre.