Une fable écologiste et naturaliste avec des accents de magie, de surréalisme et des personnages hors du commun. Pas de doute, la bande-annonce du long métrage Les fleurs oubliées, qui arrive aujourd’hui dans les salles de cinéma, laisse voir toute la singularité de l’univers du cinéaste André Forcier.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

D’abord attendu le 4 octobre, Les fleurs oubliées, qui s’appelait La beauté du monde à l’origine, arrivera sur les écrans québécois le 25 octobre.

Le public y retrouvera Roy Dupuis, l’un des acteurs fétiches de Forcier, dans le rôle d’Albert Payette, un ancien agronome et apiculteur qui installe des ruches sur les toits de Montréal pour faire de l’hydromel. Il rencontre alors le frère Marie-Victorin (Yves Jacques), qui quitte le ciel « trop plate » pour lui donner un coup de main.

Alors qu’Albert vend son nectar à des bourgeoises dans l’espoir d’aller s’installer en Minganie, sa route croise celles de Lili de La Rosbil (Juliette Gosselin), journaliste au Ras-le-Bol, et de l’avocate Mathilde Gauvreau (Christine Beaulieu), qui s’unissent pour sauver des travailleurs agricoles mexicains aux prises avec Transgénia, multinationale qui empoisonne la terre avec ses produits chimiques.

Équiterre consulté

Une fois le film terminé, le groupe Équiterre a été consulté. Après avoir vu le film, l’organisation a communiqué à l’équipe de production des compléments d’information entourant la délicate question des pesticides.

Outre les comédiens déjà nommés, Les fleurs oubliées réunit Émile Schneider, Mylène Mackay, Louis Champagne, Pascale Montpetit, Donald Pilon, France Castel, Anne Casabonne et Gaston Lepage. Nombre des comédiens du nouveau film sont des habitués de l’univers de Forcier.

Très fier de cette distribution, Andrew Noble croit que le film sera présenté dans 25 à 30 salles au moment de son lancement.

La compagne d’André Forcier, Linda Pinet, ainsi que leurs fils François et Renaud ont participé à la rédaction du scénario, tout comme Jean Boileau.

Réalisateur à la carrière prolifique, André Forcier a entre autres signé les films Le retour de l’Immaculée Conception, Bar Salon, L’eau chaude, l’eau frette, Une histoire inventée, Coteau rouge et Embrasse-moi comme tu m’aimes.