Chapitre important de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, le débarquement de Normandie constitue un terreau fertile pour des adaptations télévisuelles et cinématographiques. En voici cinq à voir ou à revoir.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

The Longest Day (V. F. : Le jour le plus long)

De Darryl Zanuck et quatre autres réalisateurs (1962)

Sans conteste, cette adaptation de l’ouvrage de Cornelius Ryan constitue le premier grand film consacré aux événements du 6 juin 1944.

En raison de ses nombreux détails historiques, de son imposante mise en scène et de sa durée (trois heures).

Mais aussi en raison de son impressionnante distribution : John Wayne, Robert Mitchum, Richard Burton, Paul Anka, Robert Wagner, Bourvil, Arletty, Henry Fonda, Sean Connery et plusieurs autres.

Le film a remporté deux Oscars pour la meilleure direction photo et les meilleurs effets spéciaux.

Offert sur iTunes Store, Amazon Prime, YouTube, Google Play, en DVD/Blu-ray

In Desperate Battle : Normandy 1944  (V. F. : La bataille de Normandie)

De Brian McKenna (1992)

Bien connu pour son travail de documentariste, notamment autour de la guerre, le Montréalais Brian McKenna a signé, au début des années 90, une trilogie intitulée La bravoure et le mépris consacrée au rôle du Canada dans la Seconde Guerre mondiale.

La bataille de Normandie constitue le troisième volet de cette série produite par l’ONF. La série s’attarde notamment sur les conditions de vie des soldats et sur le traitement des prisonniers dans les deux camps ennemis.

Le site de l’ONF propose aussi L’assaut, un court métrage sur la participation des soldats canadiens à la bataille.

Offert gratuitement sur le site onf.ca et en DVD (Grande Bibliothèque) pour In Desperate Battle

Saving Private Ryan (V. F. : Il faut sauver le soldat Ryan)

De Steven Spielberg (1998)

Autant The Longest Day n’abordait pas le côté grotesque des combats, autant le film de Spielberg est graphique et donne parfois envie de tourner la tête.

À ce chapitre, la scène d’ouverture est anthologique. Dans ce film couronné de cinq Oscars, Tom Hanks incarne le capitaine Miller qui doit retrouver un parachutiste (Matt Damon) dont les trois frères ont été tués au combat.

L’histoire est inspirée de celle des quatre frères Niland dont deux, Robert et Preston, sont morts en Normandie les 6 et 7 juin 1944.

Un troisième, Edward (1912-1984), présumé mort, était en fait prisonnier des Japonais. Le parachutiste Frederick Niland (1920-1983) a réellement été retiré du front et retourné aux États-Unis où il a servi dans la police militaire.

Offert sur iTunes Store, Amazon Prime, YouTube, Google Play, illico, en DVD/Blu-ray

Band of Brothers (V. F. : Frères d’armes)

De Tom Hanks et sept autres réalisateurs (2001)

Le tandem Spielberg/Hanks est à la tête de cette minisérie consacrée à la Compagnie E (Easy Company) faisant partie de la 101e division aéroportée qui a sauté en Normandie la nuit du 6 juin pour ensuite partir à la conquête de l’Europe.

Des dix épisodes, les trois premiers sont consacrés à la préparation des troupes, au 6 juin et à la bataille de Carentan survenue du 10 au 14 juin.

La série met en vedette un jeune Damian Lewis (major Richard Winters), aussi bien connu pour son rôle de Nicholas Brody dans la série Homeland.

Offert sur Amazon Prime, illico, Crave, en DVD/Blu-ray

Storming Juno

De Tim Wolochatiuk (2011)

Le matin du 6 juin 1944, les soldats canadiens envoyés en Normandie débarquent sur un secteur de la côte portant le nom de code Juno Beach.

Large de 8 km, le secteur compte, entre autres, les villages de Saint-Aubin-sur-Mer, de Courseulles-sur-Mer et de Bernières-sur-Mer.

À travers l’histoire de trois soldats canadiens, dont le sergent francophone Léo Gariépy, qui ont véritablement débarqué et combattu, le film de Tim Wolochatiuk revient sur la participation canadienne au cours de cette journée historique.

Le site IMDb classe l’œuvre comme film pour la télévision.

Offert sur iTunes Store, Amazon Prime, Google Play, illico, YouTube, en DVD/Blu-Ray