(Montréal) Un nouveau festival de films sur l’environnement bat son plein ce week-end à Montréal, mettant notamment en vedette le documentaire canadien Métamorphose de Nova Ami et Velcrow Ripper.

La Presse canadienne

Le premier Ciné Vert met l’affiche quatre documentaires, dont trois sont présentés pour la première fois au pays.

Ces documentaires d’Australie, d’Argentine, du Canada et de France exposent non seulement les problèmes liés aux changements climatiques, mais ils proposent aussi des solutions, souligne fièrement Yasmina Britel, porte-parole de l’événement.

« L’objectif à moyen et long terme est de devenir un point de convergence et de mise de l’avant d’alternatives, de modèles positifs face à la détérioration de la planète. Les films présentés proposent des nouveaux modèles d’utiliser nos ressources, notre énergie, notre façon de consommer », mentionne Mme Britel qui est également coordonnatrice du festival.

Le thème de ce premier festival porte sur la « transition écologique », précise la porte-parole en ajoutant que l’événement vise surtout à susciter la discussion. En parallèle aux projections, des activités participatives sont prévues, de même qu’une exposition multimédia.

« On espère avoir un bon volume de présences pour les différentes projections », ajoute-t-elle. Les projections sont suivies d’entretiens avec les documentaristes ou des intervenants invités pour aborder les sujets traités dans les films.

Yasmina Britel ne cache pas que l’événement qui met en vedette des documentaires sur l’environnement s’inspire des activités liées à la Semaine de la Terre qui ont pris fin il y a quelques jours.

Un autre volet du Festival des films sur l’environnement, celui de Ciné Vert en tournée permet aussi d’aller à la rencontre des citoyens à travers la province, un processus qui s’est amorcé en avril, notamment à l’occasion du Jour de la Terre, le 22 avril, au Cinéma Le Tapis Rouge à Trois-Rivières.

La tournée Ciné Vert s’arrêtera le 9 mai à Sherbrooke puis le 13 mai, dans le cadre de Ciné-Verdun, qui se déroule dans l’arrondissement de Verdun, à Montréal.

Les documentaires présentés dans le cadre du festival sont Chemin de travers de Sébastien Majonchi (France, 2018), 2040 de Damon Gameau (Australie, 2019), Viaje a los Pueblos Fumigados de Fernando Solanas (Argentine, 2018) et le documentaire canadien Métamorphose de Nova Ami et Velcrow Ripper (Canada, 2018) qui sera présenté en clôture de l’événement au Ausgang Plaza, dimanche, à Montréal.

L’événement est une initiative de SUCO, un organisme de coopération internationale fondé en 1961, et de Funambules Médias qui est voué à la création documentaire et la production audiovisuelle au service d’organisations œuvrant pour le changement social.