• Accueil > 
  • Cinéma 
  • > Des cinéastes québécois rencontrent James Cameron 
Source ID:; App Source:

Des cinéastes québécois rencontrent James Cameron

Le réalisateur canadien James Cameron était de passage... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Le réalisateur canadien James Cameron était de passage à Montréal jeudi.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Les réalisateurs Xavier Dolan, Louise Archambault, Kim Nguyen et Michael Dowse ont eu l'occasion d'échanger en privé pendant près d'une heure jeudi après-midi avec le cinéaste, producteur et explorateur James Cameron, avant que celui-ci participe à une conversation très courue dans le cadre de la conférence C2MTL.

Leur verdict? Cameron (Aliens, Terminator, Titanic, Avatar) est un homme inspirant, engagé et très terre à terre avec qui ils ont visiblement passé un très bon moment.

«Cela nous a donné l'occasion d'échanger des idées. Ce que je trouve personnellement impressionnant chez lui, ce sont ses recherches en technologie. Comme cinéastes, on est toujours à l'affût de ce qui se passe dans les hautes technologies», indique Kim Nguyen, réalisateur du film Rebelle.

«Il est très terre à terre pour un homme qui connait autant de succès, dit de son côté Michael Dowse (Goon). Il a été très gentil. Il a fait des commentaires très intéressants sur nos erreurs, ce qu'on peut en tirer et comment les éviter.

Les quatre cinéastes québécois participaient eux-mêmes à une conversation animée par Pénélope McQuade sur la scène de C2MTL. Ensemble, ils ont discuté de sujets aussi divers que la question de la participation de la promotion d'un film au processus créatif de celui-ci, les contraintes des budgets de production et l'importance (ou non) du box-office.

Xavier Dolan, qui revient à peine de Cannes avec le succès et les éloges que l'on connait a dit que les nominations à des prix et les voyages pour accompagner un film sont de belles choses mais qu'on tourne dans l'espoir d'atteindre les gens. En ce sens, que le film soit vu par le public est une grande partie du succès.

Kim Nguyen a de son côté comparé les contraintes financières à des éléments de friction dont la résonance est importante dans le processus créatif. «Lorsque tu joues un instrument de musique à cordes, tu sens les vibrations. C'est un élément de friction qui te signale si ce que tu crées est adéquat. Les contraintes budgétaires constituent un élément de friction qui me permettent de savoir où concentrer mes priorités», expose-t-il.

Ludique

Louise Archambault (Gabrielle) a tout autant apprécié la rencontre en privée avec James Cameron. Le décorum régnait et les invités ont parlé de tout et de rien. «La conversation est devenue très ludique, dit-elle. Nous avons parlé de création et de plein d'autres sujets. Il m'a beaucoup inspirée au niveau de sa conscience écologique et des actions qu'il prend pour appliquer ses principes.»

M. Dolan a quitté les lieux de l'Arsenal, où avait lieu C2MTL, tout de suite après son passage sur scène. Il a donc été impossible de recueillir ses impressions sur sa rencontre avec James Cameron.




la boite: 1977421:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer