Il n'y a pas à dire, Hyundai n'a pas froid aux yeux. Le constructeur sud-coréen, pour qui tout semble réussir récemment, s'attaque à une icône: la Ford Mustang.

LA PRESSE

Hyundai projette en effet de gonfler à 5,0 litres l'actuel V8 de 4,6 litres de la berline Genesis et de l'intermédiaire haut de gamme Equus.

Les deux berlines vont bien sûr bénéficier de ce nouveau moulin, mais Hyundai serait aussi tenté de le boulonner sous le capot du coupé Genesis, qui se contente pour l'instant de mécaniques à quatre et six cylindres.

 

Selon Autoblog, il a été question de ce nouveau V8 lors d'une rencontre avec les médias au centre de recherche et de développement de Hyundai. Si on se fie aux chiffres qu'avance Hyundai, ce moteur sera plus puissant que celui qui équipe actuellement la Ford Mustang. Le V8 à injection directe développerait la bagatelle de 429 chevaux, 17 de plus que celui de la Mustang.

 

Le couple est bien sûr à l'avenant, avec 376 livres-pied à 5000 tours/minute. C'est un bond substantiel par rapport au V8 actuel, qui se «limite» à 385 chevaux et à 333 livres-pied de couple.

Le 5,0-litres de Hyundai serait vraisemblablement couplé à une nouvelle transmission automatique à huit rapports pour la berline Genesis, alors que le coupé serait équipé d'une transmission manuelle adéquate.

 

Quant à l'Equus, elle sera d'abord lancée avec le 4,6-litres, le 5,0-litres allant par la suite s'ajouter au catalogue.