Stone Brewery, de San Diego, réduira ses frais de livraison en utilisant ses propres déchets afin de produire le biodiesel qui alimentera ses camions de livraison. En utilisant seulement l'huile de friture de ses rondelles d'oignons, la microbrasserie peut déjà carburer avec un mélange comprenant 20 % de carburant renouvelable.

Alain Mc Kenna COLLABORATION SPéCIALE

Stone Brewery, de San Diego, réduira ses frais de livraison en utilisant ses propres déchets afin de produire le biodiesel qui alimentera ses camions de livraison. En utilisant seulement l'huile de friture de ses rondelles d'oignons, la microbrasserie peut déjà carburer avec un mélange comprenant 20 % de carburant renouvelable.

En récupérant les restes de la production de bière, l'entreprise estime pouvoir passer exclusivement au biodiesel à 100 % d'ici à la fin de l'année. C'est un employé de la brasserie, qui faisait déjà son propre carburant à partir de résidus végétaux, qui en a eu l'idée.

Ce produit est non seulement plus écologique que le gazole traditionnel, mais il permet aussi à la Stone Brewery d'économiser.