Pour les nombreux clients qui sont en file d’attente pour mettre la main sur le Volkswagen ID.4, une lueur s’est allumée au bout du tunnel. Le constructeur allemand a récemment annoncé que la production du multisegment électrique s’était officiellement amorcée dans son usine d’assemblage de Chattanooga, au Tennessee.

Publié le 7 août
Charles René
Charles René La Presse

Cela enlèvera assurément de la pression sur les chaînes de montage allemandes du groupe qui peine à suffire à la demande. Il y a également la variable de la chaîne d’approvisionnement qui ralentit inévitablement la production de ce pivot de l’électrification de Volkswagen en Amérique du Nord.

En plus de produire la version à rouage intégral commercialisée ici actuellement, l’usine américaine produira dès la fin de l’année une version à deux roues motrices s’alimentant à même une batterie de plus faible capacité (62 kWh). Celle-ci permettra d’abaisser la barrière d’entrée du modèle.

Les premiers ID.4 « américains » seront livrés dès le mois d’octobre prochain.