General Motors (GM) a profité de la tenue de sa journée annuelle des investisseurs pour fixer la date de dévoilement d’un de ses modèles les plus attendus. La version électrique de sa camionnette pleine grandeur Chevrolet Silverado fera sa première sortie publique au cours du Consumer Electronics Show le 5 janvier prochain.

Charles René
Charles René La Presse

Suivant le dévoilement du GMC Hummer électrique en octobre 2020, ce nouveau modèle sera la deuxième camionnette sans moteur à essence présentée par General Motors. Les détails sur cette réalisation sont pour le moment épars, mais on sait que l’autonomie maximale visée se situe à 644 km, ce qui est nettement plus que les 483 km promis par le Ford F-150 Lightning.

Basé sur un châssis Ultium développé expressément pour se conjuguer avec des moteurs électriques, ce Silverado aura droit à un système de quatre roues directionnelles optionnelles pour assurer une plus grande agilité. Il sera aussi doté d’un toit fixe en verre, un détail qui rappelle sans doute Tesla, qui s’affaire toujours à préparer sa concurrence personnifiée par son Cybertruck.

En parallèle de cette annonce, GM a promis la mise en marché d’un nouveau multisegment électrique vendu sous l’enseigne Chevrolet et qui commandera un prix de départ de 30 000 $ US (38 000 $ CAN).

Un système de conduite semi-autonome nommé Ultra Cruise encore plus évolué destiné aux véhicules plus luxueux de GM sera en outre introduit dès 2023. Pouvant fonctionner sans l’intervention du conducteur dans 95 % des scénarios, il bénéficiera des mises à jour au moyen d’un nuage informatique. Il sera basé sur une combinaison de caméras, de radars et de la télédétection Lidar pour assurer son fonctionnement. On avance qu’à terme, il pourra fonctionner sur l’ensemble des voies asphaltées au Canada et aux États-Unis, ce que l’actuel système Super Cruise n’a pas la capacité de faire.