Pour marquer la transition vers l'année-modèle 2022, Acura a choisi de s'attarder aux détails pour revigorer son VUS compact RDX. Certains sont visibles, d'autres non.

Charles René
Charles René La Presse

Un peu à la manière de Mazda, le constructeur de luxe s'est concentré sur le raffinement d'ensemble de ce RDX en l'agrémentant de légères modifications esthétiques inspirées du dernier MDX.

Ainsi, on précise que l'isolation acoustique a été améliorée à plusieurs endroits pour rendre l'expérience plus sereine derrière le volant. Les ingénieurs sont même allés jusqu'à diminuer le régime du moteur au ralenti à froid.

Du reste, le quatre-cylindres turbocompressé de 2 L de 272 ch est inchangé et reste couplé à une boîte automatique à 10 rapports qui envoie le couple à un rouage intégral de série.

PHOTO FOURNIE PAR ACURA

L’Acura RDX PMC Edition 2022

Acura précise également que les modes de conduite ont été révisés pour des réglages plus distincts. Le système de servofrein électronique voit aussi son ajustement retouché, tout comme l'amortissement adaptatif.

Le volet technologique gagne Apple CarPlay et Android Auto sans fil de série ainsi que l'assistance vocale Alexa.

Finalement, une nouvelle livrée PMC Edition voit le jour. Tout comme les autres modèles Acura qui reçoivent ce traitement, les 15 exemplaires réservés au marché canadien seront assemblés à la main au Centre de fabrication de performance d’Acura. Outre ce fait, cette version à tirage limité ne fait l'objet que de modifications visuelles, dont l'addition du même bleu Long Beach qui drape la supervoiture NSX assemblée au même endroit.

En vente dès cet automne.