Alors qu’une tendance inflationniste des prix des véhicules neufs se fait sentir, Nissan Canada a choisi d’aller à contre-courant en retranchant des milliers de dollars au prix des diverses versions de sa Nissan Leaf 2022.

Charles René
Charles René La Presse

Cette décision est de toute évidence prise en réaction à l’arrivée récente d’une Chevrolet Bolt nettement plus abordable en accoutrement de série. Ainsi, la version SV de la Leaf voit son prix descendre à 39 590 $ (frais afférents compris), sans tenir compte des mesures incitatives gouvernementales. C’est quelques centaines de dollars de moins que la Bolt, qui commande un prix d’entrée de 40 348 $. Cela dit, la Bolt est loin devant au chapitre de l’autonomie avec 417 km comparativement à 240 km pour la Nissan.

Si l’on veut obtenir la batterie de 62 kWh, qui pousse son rayon d’action à 383 km, le prix augmente en parallèle à 42 160 $, ce qui demeure plus élevé que le coût de la Bolt. Qu’à cela ne tienne, on ne peut que se réjouir de ce vent de démocratisation qui souffle sur l’électrique.