General Motors n’a jamais réellement jeté les gants face au Ford F-150 Raptor, malgré l’intérêt marqué que ce genre de véhicules hors route peut susciter. On veut maintenant rectifier le tir avec une toute nouvelle livrée du Chevrolet Silverado tout simplement nommée ZR2.

Charles René
Charles René La Presse

L’essentiel du travail a été concentré sur la plateforme de ce Silverado qui reçoit l’apport d’amortisseurs DSSV conçus par l’équipementier ontarien Multimatic. Chevrolet en fait également usage sur son Colorado ZR2. L’idée est essentiellement d’assurer la stabilité sur des chemins accidentés et d’augmenter le débattement pour négocier les obstacles. La camionnette pleine grandeur fait cependant toujours usage de ressorts à lames à l’arrière. Des pneus de 33 po conçus pour le mandat sont employés.

Ce nouveau groupe d’options comprend aussi des différentiels avant et arrière, dont le contrôle du blocage est électronique, ainsi que diverses plaques de protection et des parechocs avant et arrière redessinés. Cela assure un angle d’approche d’obstacle de 31,8°, légèrement mieux que les 31 ° du F-150 Raptor. Les services du V8 de 6,2 L (420 ch) sont retenus dans son cas pour assurer l’entrain.

Un nouvel habitacle

Face au Ram 1500 et au Ford F-150, le Chevrolet Silverado traîne indéniablement la patte au regard du raffinement de son habitacle. Dans un segment qui carbure beaucoup aux versions luxueuses pour assurer son attrait, la marque veut maintenant rectifier le tir avec une mise à jour qui cherche à changer les perceptions.

PHOTO FOURNIE PAR GENERAL MOTORS

L’habitacle du Chevrolet Silverado 2022

Chevrolet promet des matières de meilleure qualité et, comme c’est la tendance depuis quelque temps, de plus gros écrans. Les instruments de mesure sont projetés par un écran de 12,3 po configurable, alors que le système d’infodivertissement voit son écran rectangulaire grandir à 13,4 po. Ce dernier sera en outre compatible avec l’assistant Google. Côté sécurité, le système de conduite semi-autonome Super Cruise fera aussi son entrée dans la fiche d’options du modèle. Le bouquet de mécaniques reste pour sa part essentiellement inchangé, hormis pour le quatre-cylindres turbo de 2,7 L qui voit son couple grimper à 420 lb-pi (puissance de 310 ch). Ce gain fait augmenter sa capacité de remorquage théorique à 6033 kg, selon la version. En vente au printemps 2022.