On savait depuis quelques mois déjà que Mercedes-Benz partagerait le mandat de fournisseur de la voiture de sécurité du championnat de Formule 1 avec Aston Martin à la prochaine saison. On peut maintenant apposer un visage à cette nouvelle venue.

Charles René Charles René
La Presse

Aston Martin, dirigé par le Montréalais Lawrence Stroll, a exposé pour la première fois la semaine dernière la Vantage modifiée qui s’occupera de limiter les ardeurs de Lewis Hamilton lors des phases de neutralisation des courses. Cette prestigieuse carte de visite est une première pour la marque anglaise.

PHOTO FOURNIE PAR ASTON MARTIN

La sportive biplace est colorée de l’indémodable vert.

Toujours pilotée par Bernd Mayländer, la sportive biplace colorée de l’indémodable vert qui est une variation sur le thème du « British Racing Green » a fait l’objet de quelques modifications. La puissance de son moteur V8 biturbo de 4 L, incidemment le même que l’AMG GT, l’autre voiture de sécurité, grimpe de 25 ch pour 528 ch au total.

Les ingénieurs ont également revu l’aérodynamisme de la Vantage pour générer plus d’appui et ainsi améliorer sa stabilité à haute vitesse. L’amortissement a aussi révisé, tout comme le châssis qui a été rigidifié. Évidemment, tout le matériel de communication particulièrement sophistiqué est embarqué pour assurer une logistique d’intervention sans taches.

Cette Vantage sera doublée d’un DBX — le VUS de la marque — qui assurera les interventions d’urgence lors d’accidents.

PHOTO FOURNIE PAR ASTON MARTIN

L’Aston Martin Vantage et l’Aston Martin DBX

On pourra voir les deux véhicules à l’œuvre lors du premier Grand Prix de la saison qui sera disputé à Bahreïn le 28 mars prochain.