Voici quelques modèles rivaux du Toyota Venza et les caractéristiques qui les distinguent de celui-ci

Éric LeFrançois Éric LeFrançois
Collaboration spéciale

Ford Edge

Prix : à partir de 34 799 $ (2020)

PHOTO FOURNIE PAR FORD

Le Ford Edge

Oublions un instant la déclinaison ST et son moteur V6 de 335 chevaux pour nous concentrer uniquement sur les versions les plus populaires du Edge. Ce Ford n’est peut-être plus une jeunesse, mais il a bénéficié au fil des ans de plusieurs mises à niveau. Par rapport au Venza, ce modèle respecte davantage les codes utilitaires (espace cargo et capacité de remorquage). À cela, il convient d’ajouter au crédit du Edge un confort acoustique supérieur, des tarifs plus concurrentiels et une connectivité à la fois plus rapide et plus conviviale. Il consomme plus d’essence toutefois.

Honda Passport

Prix : à partir de 42 705 $

PHOTO FOURNIE PAR HONDA

Honda Passport

Le Passport est une version « raccourcie » du Pilot. C’est donc dire qu’il est un VUS fiable et sans surprise. Bien qu’il coche toutes les bonnes cases (capacité de remorquage supérieure à la moyenne, habitacle astucieux), le Passport se révèle moins confortable — les suspensions trépident sur un mauvais revêtement — et plus bruyant que le Venza aussi. Est-il nécessaire de souligner qu’il est plus assoiffé de carburant et que ses tarifs sont trop élevés ? En revanche, sa mécanique soyeuse (un V6 3,5 litres) et sa boîte correctement étagée en font un véhicule qui ne brille véritablement en rien, mais est homogène en (presque) tout.

Nissan Murano

Prix : à partir de 32 998 $ (2020)

PHOTO FOURNIE PAR NISSAN

Nissan Murano

De tous les concurrents du Venza, le Murano est sans doute celui qui lui ressemble le plus. Plus « gravure de mode » que véritable VUS, le Nissan vise en effet sensiblement la même clientèle que le Venza. Et cela aurait encore été davantage le cas si Nissan avait préservé la version hybride de ce modèle qui, pour d’obscures raisons, fit uniquement carrière aux États-Unis et durant une seule année (2016). Dans sa configuration actuelle, le Murano ne peut rivaliser avec le Venza sur le plan énergétique ou encore sur le dynamisme de son comportement. En revanche, le Murano a la particularité de pouvoir tracter une charge et de s’offrir à des tarifs plus concurrentiels.