Charles René Charles René
La Presse

Longtemps honnie en raison de sa démesure caricaturale mise en exergue par la consommation de carburant colossale de ses modèles, Hummer a quitté le portfolio de General Motors (GM) en 2010. Bien au fait de sa notoriété encore présente 10 ans plus tard, le géant américain a choisi de relancer cette marque sur la forme d’un modèle qui évoluera dans le giron de GMC. Le GMC Hummer, dévoilé la semaine dernière, est sans doute la camionnette la plus ambitieuse jamais produite. Rien de moins.

PHOTO FOURNIE PAR GENERAL MOTORS

Vue de l’arrière du GMC Hummer 2022

Signe — heureusement — que les temps changent, ce GMC Hummer ne sera plus mû par un gros V8 glouton lorsqu’il sera commercialisé au Canada, à l’automne 2022. Ce sont plutôt deux moteurs électriques qui s’acquitteront de la tâche, un à chaque essieu. On reste cependant en terrain connu au chapitre de la présentation.

PHOTO FOURNIE PAR GENERAL MOTORS

Deux moteurs électriques auront pour tâche de mouvoir le véhicule, un à chaque essieu.

Présenté d’abord sous la forme d’une camionnette à boîte courte avant l’arrivée d’un VUS sur la même plateforme, le Hummer pige dans des références connues avec son aspect cubique costaud encore et toujours macho. Certes, les optiques avant et feux arrière sont résolument modernes, mais l’ensemble fait très Hummer, ce qui n’est une surprise pour personne. Côté dimensions, ce GMC Hummer offre une longueur comparable à un GMC Canyon, mais est nettement plus large que ce dernier à 2,2 m (sans les rétroviseurs) et aussi beaucoup plus grand (2 m). Des panneaux de toit amovibles vitrés (offerts sur la version de base) permettent de profiter du grand air.

Puissant ou excessivement puissant

Le Hummer sera proposé en trois versions qui diffèrent l’une de l’autre par leur puissance totale et leur autonomie. La déclinaison de base (EV2) aura 625 ch produits par deux moteurs et une autonomie de plus de 400 km. La livrée médiane (EV2X) aura la même puissance avec 80 km de plus d’autonomie. Finalement, la variante la plus coûteuse (EV3X) disposera de 1000 ch et 560 km d’autonomie électrique. Selon GMC, cette dernière pourra achever le 0-97 km/h en 3 secondes, un temps qui lui permettra de faire la barbe à bien des sportives.

PHOTO FOURNIE PAR GENERAL MOTORS

L’intérieur du GMC Hummer 2022

Le GMC Hummer aura en outre droit à une architecture électrique de 800 V compatible avec les stations de recharge de 350 kW. Cela abaisse le temps de recharge, GMC l’estimant à 10 minutes pour les 160 premiers kilomètres.

Quatre roues directionnelles

La camionnette pourra également compter sur un système très perfectionné de quatre roues directionnelles. Il assure un rayon de braquage réduit, mais peut aussi permettre au Hummer de se déplacer latéralement, une fonction appelée CrabWalk (ou marche du crabe).

Ses aptitudes hors route sont appuyées par un rouage intégral ajustable presque à l’infini, mais aussi des amortisseurs pneumatiques continuellement ajustables qui peuvent augmenter la garde au sol de 149 mm.

GM Canada n’a pas voulu avancer les tarifs de ce GMC Hummer. La version américaine du modèle aura une fourchette de 79 995 à 112 595 $ US pour l’Édition 1, la plus équipée et celle qui démarrera le bal.