Ford dépose un brevet pour augmenter l’autonomie de ses camionnettes électriques

Charles René Charles René
La Presse

Ford travaille sur une génératrice amovible qui pourrait être fixée dans la caisse arrière d’une camionnette électrique.

Le site internet spécialisé The Drive a découvert, en examinant les demandes de brevets au Bureau américain des brevets et des marques de commerce, que la marque à l’ovale bleu envisagerait cette solution pour augmenter momentanément l’autonomie de ses camionnettes électriques.

D’une forme semblable à une grosse boîte à outils dans laquelle sont intégrées toutes les composantes nécessaires à son fonctionnement, cette génératrice pourrait être offerte en diverses versions qui occuperaient toutes un volume différent. Cela suggère plusieurs applications possibles. D’après le libellé de la demande de brevet, cette génératrice pourrait également être utilisée pour alimenter quelques appareils électriques indépendamment de la réserve d’énergie du véhicule.

La demande de brevet, qui date de 2018, mais qui a été récemment dévoilée, ne précise pas la grosseur du moteur thermique employé pour générer de l’électricité. Cela dit, Ford précise qu’il envisage d’employer un moteur capable de fonctionner avec de nombreux types de combustibles.

Rappelons que le constructeur devrait lancer son tout premier F-150 électrique à la mi-2022. Il sera intéressant de voir si la génératrice sera proposée en option pour amadouer les amateurs de plein air qui cherchent à diminuer le risque d’une panne en pleine forêt.