On pourrait qualifier l’ID.4 d’excuse officielle de Volkswagen pour le scandale des émissions truquées qui a grandement entaché sa réputation il y a cinq ans. Il serait cependant simpliste de résumer l’initiative ainsi, car à en juger par certains détails dévoilés la semaine dernière par le constructeur, le multisegment proposera un niveau de compétitivité indéniable qui bousculera l’ordre établi.

Charles René Charles René
La Presse

Prenant la forme d’un multisegment basé sur la nouvelle plateforme MEB, l’ID.4 arrivera au Canada l’été prochain. C’est le premier véhicule de la famille Volkswagen commercialisé ici pensé entièrement autour d’un noyau mécanique électrique.

PHOTO FOURNIE PAR VOLKSWAGEN

L’architecture motrice du Volkswagen ID.4

Côté dimensions, sa longueur de 4,6 m et son empattement de 2,8 m le placent très légèrement derrière le Tiguan en matière de gabarit. Cela permet un volume de chargement arrière de 858 L.

Un ou deux moteurs

Deux versions seront proposées en introduction. L’ID.4 Pro aura un seul moteur qui animera uniquement les roues arrière. Sa puissance se situe à 201 ch et il est alimenté en énergie par une batterie de 82 kWh permettant une autonomie estimée de 400 km.

PHOTO FOURNIE PAR VOLKSWAGEN

Vue de l’arrière du Volkswagen ID.4 2021

L’autre livrée, l’ID.4 Pro AWD aura un second moteur qui se positionnera sur l’essieu avant du multisegment. La puissance totale passe à 302 ch. Volkswagen n’a pas dévoilé son autonomie estimée, qui devrait être moindre en raison du fait qu’il emploie la même batterie que la version à propulsion.

PHOTO FOURNIE PAR VOLKSWAGEN

L’habitacle du Volkswagen ID.4 2021

Volkswagen Canada a choisi de garder secrète pour le moment la fourchette des prix canadiens de l’ID.4. Cela dit, si l’on se fie au prix de départ américain de 39 995 $ US, il ne serait pas étonnant de voir l’ID.4 de série se détailler autour de 50 000 $.