Honda et General Motors (GM) ont annoncé jeudi dernier avoir signé un « protocole d’entente en vue d’établir une alliance stratégique en Amérique du Nord ». Ce langage opaque jette les premières bases d’une importante alliance stratégique qui amorcera un dialogue constant entre les deux constructeurs sur une foule de projets.

Publié le 10 sept. 2020
Charles René
Charles René La Presse

Dans un communiqué commun, Honda et GM précisent qu’ils partageront des « plateformes communes » et des « systèmes de propulsion électrifiés et à combustion interne ». Le but avoué est d’abaisser les coûts de développement des modèles alors que l’industrie doit gérer sa décroissance.

Le communiqué précise que les coûts de recherche et développement seront aussi répartis entre les deux groupes dans de nombreux domaines, allant des plateformes communes, en passant par les motorisations électriques et les systèmes d’infodivertissement.

Cette annonce fait suite à la signature d’un partenariat en avril dernier entre les deux géants automobiles sur la conception de nouveaux modèles électriques. GM avait indiqué qu’il fournira une plateforme électrique à Honda pour deux modèles qui seront également pourvus de son système de sécurité OnStar.

Il sera certes intéressant d’observer la dynamique de cette entente et les modèles qui en découleront au cours des prochaines années. Honda a une grande expertise dans les modèles compacts alors que GM a beaucoup d’expérience dans le domaine des camionnettes et VUS pleine grandeur.