Le Santa Fe est un modèle-clé pour Hyundai dans cette frénésie ininterrompue pour les VUS et multisegments. Cela explique en grande partie pourquoi le constructeur sud-coréen le remaquille deux ans à peine après l’arrivée de sa quatrième génération.

Charles René Charles René
La Presse

Le multisegment intermédiaire voit ainsi son faciès entièrement resculpté, séparant de manière nette les phares avant de la calandre.

Cette dernière présente une forme pouvant drôlement s’apparenter à un... convertisseur catalytique alvéolé.

Les phares de jour sont d’ailleurs intégrés dans celle-ci, présentant des T aux deux extrémités. Sur le plan latéral, des lignes texturées accentuent les passages de roues, ce qui peut donner une impression plus marquée de VUS. À l’arrière, le Santa Fe adopte une ligne de diodes continue entre les feux, un trait de design maintenant largement utilisé. Hyundai précise avoir également retouché l’habitacle pour améliorer l’espace utilisable et l’ergonomie des commandes.

Pas de détails techniques n’ont été dévoilés, mais on s’attend à l’arrivée de versions hybride et hybride rechargeable pour cette cuvée 2021.