La nostalgie demeure attrayante, du moins dans certains segments bien précis. Le cas de la Mustang, voire de ses concurrentes chez Chevrolet (Camaro) et Dodge (Challenger), l’expose de manière probante. Pour alimenter ce positionnement, Ford reviendra pour l’année-modèle 2021 de sa Mustang avec l’appellation Mach 1.

Charles René Charles René
La Presse

Produite de 1969 à 1978 et brièvement en 2003 et 2004, cette variante, qu’on ne peut caractériser comme étant la plus évocatrice de la Mustang, a permis à Ford de stimuler les ventes de son coupé et de brièvement faire le pont avec les versions Shelby.

C’était, dans les faits, une version retravaillée de la Mustang GT, tablant évidemment sur divers V8 au fil des ans pour assurer ses arrières.

La nouvelle mouture de la Mach 1 s’inscrira dans cette logique. Le constructeur affirme, sans présenter de données techniques, qu’il s’agira de la Mustang à moteur V8 de 5 L la plus performante jamais produite sur le plan du comportement routier. On devrait logiquement s’attendre à ce que les ingénieurs utilisent le V8 de l’actuelle Bullitt de 480 ch de concert avec des améliorations apportées au châssis. Des images communiquées par Ford montrent l’utilisation de pneumatiques Michelin Pilot Sport Cup 2, ce qui suggère un accent supplémentaire mis sur ses aptitudes dynamiques par rapport à la Bullitt.

Nous en saurons plus d’ici son dévoilement, qui se fera très bientôt.