Nombreux sont ceux qui choisissent le Québec, la côte américaine, ou encore, dans une moindre mesure, l'Ontario et les Maritimes comme destination pour les vacances estivales. Un choix synonyme de routes et de... véhicule. Avant de prendre la route des vacances, une petite inspection et quelques achats s'imposent afin d'éviter les désagréments.

Sébastien Templier LA PRESSE

Certains ne prennent pas le temps de faire un détour par leur garage ou leur concessionnaire ou n'ont pas toujours ce réflexe qui pourrait pourtant leur épargner un début de vacances fort désagréable.

L'inspection de son véhicule par un garagiste permettra de réparer ou, à tout le moins, de s'assurer que les principaux composants mécaniques de la voiture fonctionnent. Les freins, l'échappement, le radiateur, la direction, la suspension, les pneus et le système de charge devront faire l'objet d'une attention particulière. Votre mécanicien ne manquera sûrement pas de vérifier toutes les durites, tous les niveaux des liquides de la voiture, de même que les courroies et les feux de position et de signalisation.

L'utilisation d'une caravane requiert le même genre d'inspection. S'il revient évidemment au propriétaire de s'assurer de ses fonctionnalités à bord, il ne sera pas inutile de la faire inspecter. Au delà des pneus et de la signalisation, une attention particulière doit être apportée aux roulements, à l'alimentation électrique et à l'attache-remorque.

L'inspection peut néanmoins ne pas suffire. C'est pourquoi, il est important d'apporter avec soi une trousse qu'on pourrait qualifier de «premiers soins mécaniques». Cette liste d'épicerie «mécanique» est relativement longue mais plus que nécessaire. Si on veut éviter de se retrouver coincé sur le bord de la route, il vaut mieux avoir en sa possession des objets ou des outils aussi banals qu'utiles.

«Une paire de pinces et du fil, c'est très pratique pour rattacher un morceau de l'échappement», cite en exemple Ddamali Kalibbala, propriétaire du garage La Shope, à Mascouche. Dans le même esprit, une lampe de poche est très appréciée, surtout la nuit...

Autre objet très souvent négligé, l'ensemble de réparation d'une crevaison. «On peut réparer la crevaison sans démonter la roue», rappelle la mécanicienne, qui souligne que le bloc et les câbles de survoltage devraient toujours être dans notre véhicule.

On n'oubliera pas de s'assurer qu'on a également dans son véhicule de l'huile à moteur, à freins et à servo-direction, de l'antigel, des fusibles, une jauge à pression d'air, et - faut-il le rappeler - un cric.

CONSEILS PRATIQUES

Clim en ville?

Au mode ralenti, la climatisation utilise 20% plus d'essence, donc à basse vitesse, vaut mieux baisser les vitres. Toutefois, sur l'autoroute, il est préférable de les monter, sinon cela crée de la résistance.

Roulez léger!

Vaut mieux se débarrasser des excès de bagages... Plus votre chargement est lourd, plus il nécessitera d'essence pour le déplacer, alors maintenez votre charge au minimum. Un surplus de 45 kg dans votre véhicule peut réduire votre économie d'essence de 2%.

Entretenez votre véhicule

Un véhicule mal entretenu peut utiliser jusqu'à 15% plus d'essence et générer plus d'émissions polluantes, tandis qu'un moteur entretenu régulièrement peut faire économiser au-delà de 600 litres d'essence en une seule année.

La bonne pression dans vos pneus

Un instrument de la taille d'un stylo peut faire toute la différence pour assurer une conduite sûre et confortable : le manomètre pour pneus. En maintenant la bonne pression dans les pneus de votre véhicule, vous pouvez améliorer votre performance de conduite et votre consommation d'essence. Rappelez-vous également qu'un pneu mal gonflé peut mener à sa défaillance et à un accident grave.

Ralentissez

Rouler plus vite peut faire gagner du temps, mais ne fait pas économiser d'argent. Réduire votre vitesse de 120 km/h à 100 km/h permet de diminuer votre consommation d'essence d'environ 15%.

Roulez comme un camionneur

Les chauffeurs de camions savent que ralentir et accélérer sont des manoeuvres qui nécessitent beaucoup d'essence. Utilisez l'inertie à votre avantage en maintenant une vitesse constante.

Sources: Michelin et TD Assurances