Le parcomètre a été inventé à Oklahoma City en 1935 par l'avocat Carlton Cole Magee, mais c'est ici, à Montréal, qu'on a besoin de l'application ParkBud. Car Montréal est une forêt de parcomètres, ou des nuées d'aubergines hyperactives distribuent plus d'un million de contraventions par année aux automobilistes vampirisés pour des millions de dollars en amendes.

Denis Arcand LA PRESSE

ParkBud est une application allemande qui coûte 2$, qui permet de vaincre le système en transposant sur votre téléphone intelligent un parcomètre stylisé qui vous rappelle le temps qu'il reste avant l'expiration de votre stationnement prépayé.

Son design est très léché et ses fonctions, toutes utiles. L'interface très esthétique ressemble à un parcomètre à ressort à l'ancienne: un mouvement d'engrenages tourne et semble animer les aiguilles. De plus, un chrono numérique donne le temps exact qu'il reste. Une alarme, qui se règle grâce à une molette verticale graduée, vous prévient quand il faut courir pour aller nourrir la bête.

Les sons mécaniques des réglages sont très satisfaisants. Un dispositif GPS permet de marquer l'endroit exact sur la carte où est garée l'auto et trace le chemin le plus court pour la retrouver.

Plus jamais d'amende. Tiens, Carlton Cole Magee, dans ta face...

Et si vous pensez qu'avocat et inventeur du parcomètre, c'est déjà beaucoup, figurez-vous qu'il a vraiment mal tourné par la suite: il est devenu journaliste.